7

Critique de Orcs et Gobelins #3

par ginevra le dim. 29 avril 2018 Staff

Rédiger une critique
J'ai déjà dit l'intérêt que je portais à ces méchants traditionnels de la fantasy que sont les orcs. Et ce n'est pas ce tome qui va me faire revenir en arrière car Gri'im est un personnage assez fascinant avec ses douleurs, physiques et morales, ses doutes et ses souvenirs.

Nicolas Jarry a choisi de revenir dans les terres froides du Nord des Terres d'Arran jusqu'à la ville d'Aspen pour raconter ce qui arrive à ceux qui veulent aller rechercher les richesses enfouies près d'Aspen dans la faille créée par l'elfe bleure Lanawyn (voir tome 6 de la série Elfes). Il nous rejoue la trame classique de "ils ont creusé trop loin et fait apparaître quelque chose qui aurait dû rester enterrée". De quoi faire basculer l'histoire dans l'horreur!

Stéphane Créty retrouve les Terres d'Arran avec autant de verve et de force que dans ses précédentes incursions. Ses graphismes nerveux ne nous épargnent aucune horreur, aucun jet de sang… De quoi réserver cet album à des lecteurs familiers d'une représentation dure de la fantasy.

En bref

7
ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (1829)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Orcs et Gobelins
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Boutique en ligne
9,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)