Richard PEYZARET (F’Murrr)

Scénariste, Dessinateur français
A propos
  • - ()
  • France
  • 45 ans de carrière

Richard Peyzaret, dit F’Murrr est né le 31 mars 1946 à Paris. Etudes vagues et secondaires au lycée Charlemagne. Gribouillages sur tous les supports disponibles (ou indisponibles) et lecture intensive de BD, avec une admiration particulière pour Hergé et Franquin. Après avoir testé sans conviction le dessin d'humour, F'Murr passe six ans aux Arts appliqués et atterrit dans l'atelier de Raymond Poïvet, où il rencontre le monde de la BD : Gigi, Dimitri et Mandryka, entre autres.

Mandryka l'ayant introduit auprès de Goscinny, il débute dans Pilote en 1971 avec ses Contes à rebours. Les planches refusées seront recyclées dans l'album Au loup ! C'est aussi dans Pilote que naît en 1974 Le Génie des Alpage, dont le premier album sortira en 1976.
Poussé par Guy Vidal, ce chef-d’œuvre du non-sens rigoureusement maîtrisé finit par s'imposer et apporte à son auteur estime, célébrité et fan-club. Par ailleurs, c'est dans le riant décor des Alpages que Naphtalène fait ses débuts, avant de devenir une héroïne vedette.

Après un passage dans Le Canard sauvage et Circus (avec Porfirio et Gabriel), suivi d'une collaboration peu concluante à Fluide Glacial, F'Murr, qui a l'art de reprendre ses billes pour aller jouer ailleurs, s'installe à Métal Hurlant. On lui demande de la science-fiction, il propose Jehanne d'Arc (il adore consterner le monde). Deux ans plus tard, en l'an de grâce 1978, il déménagera avec sa protégée dans le numéro 1 de (A SUIVRE). Jolie comme un coeur, paillarde et portée sur la boisson, copine comme cochon avec Attila et Gilles de Rais, cette merveilleuse créature s'épanouit dans un Moyen Age peuplé de Huns et de mammouths, et tombe amoureuse d'un extraterrestre — pour l’aspect « science-fiction ». Puis elle donne naissance à un fils, Timofort, dont les aventures seront relatées dans Tim Galère.

Notons au passage quelques créations isolées. Avec Le Char de l'État (récemment et superbement réédité chez Vertige Graphic), F'Murr commente à sa manière désopilante l'invasion de l'Afghanistan par les chars russes. Puis, comprenant que cette affaire est tragique et qu'elle va durer, il abandonne. Le Pauvre Chevalier est l'histoire pseudo-médiévale d'un chevalier raté qui pratique la lévitation. Dans Spirella mangeuse d'écureuils, une espèce de Spirou femelle et un écureuil baraqué comme un ours entretiennent des rapports équivoques.
En résumé, F'Murr a traversé quatre ou cinq moutures de Pilote, participé au lancement de (A SUIVRE), Métal Hurlant et Circus, et, tout en restant unique, il a très certainement contribué à éveiller des vocations de loufoquerie parmi la jeune génération de la BD. Notons en passant que F’Murr, auteur spécialement inventif et fabuleux dessinateur, n’a jamais eu le Grand Prix d’Angoulême. Et que, s’il l’avait un jour, il le donnerait “à un SDF, ou à quelqu’un qui en a vraiment envie” (Sic).

Oeuvres auxquelles Richard PEYZARET a participé (5)
Les aveugles
Edité en France

Les aveugles

BD 1991

Scénariste, Dessinateur

Le pauvre chevalier
Edité en France

Le pauvre chevalier

BD 1989

Dessinateur, Scénariste

Tartine de clous
Edité en France

Tartine de clous

BD 1982

Scénariste, Dessinateur

Au loup !
Edité en France

Au loup !

BD 1981

Dessinateur, Scénariste

Le génie des alpages
Edité en France

Le génie des alpa...

BD 1976

Scénariste, Dessinateur