6

Critique de Vinifera #11

par vedge le mar. 23 nov. 2021 Staff

Rédiger une critique
Corton Carlemagne

Certains pensent qu’il est inapproprié d’associer cahier de fin et bonne BD, histoire romancée et culture générale ou historique. La série Vinifera, s’il en était besoin, prouve par l’exemple le contraire. A travers des scénarios et des dessinateurs variés, elle nous fait voyager dans le temps et améliorer notre connaissance du monde de la vigne et du vin.

Ce tome porte sur les apports de Charlemagne, dont on sait qu’il a inventé l’école, mais dont on pouvait ignorer qu’il avait aussi légiféré concernant la cultivation du vin, depuis le foulage mécanique jusqu’à la conservation.

Gérant ses terres et ses vignobles avec la même rigueur que son empire, il a permis d’en étendre les surfaces de viticulture et d’en améliorer la qualité.

On comprend aussi, à travers une histoire plus familiale, que l’unification du royaume n’est, hier comme aujourd’hui, pas exempte de quelques rancœurs sur les ennemis d’hier devenus les citoyens d’aujourd’hui.

Une série qui permet de parcourir l’histoire de la vigne et du vin, en entrecroisant à la trame historique les fils de récits romancés locaux et familiaux. Un bon tome d’une agréable série pour tous les amateurs de vignobles et de viticulture.

En bref

Une série qui permet de parcourir l’histoire de la vigne et du vin, en entrecroisant à la trame historique les fils de récits romancés locaux et familiaux. Un bon tome d’une agréable série pour tous les amateurs de vignobles et de viticulture.

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2420)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Vinifera
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)