9

Critique de Arsène Lupin - Gentleman cambrioleur #1

par juju le dim. 3 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
"là où la lumière règne, les ténèbres ne sont jamais loin"

Une nouvelle édition du célèbre gentleman-cambrioleur qui va perturber la numérotation précédente puisqu’ici on repart dans les premières œuvres de Maurice Leblanc avec 5 volumes qui vont correspondre au 5 premiers tomes sortis en France puis les 5 volumes de la précédente édition mais en respectant la nouvelle numérotation. On aura ainsi 10 tomes qui s’achèveront sur l’adaptation du roman l’aiguille creuse.

Cette nouvelle édition est somptueuses entre les jaquettes sur fond noir, les 10 pages couleurs du premier tome et la qualité du papier rien à dire, c’est parfait.

Ce premier volume, appelé Arsène Lupin gentleman cambrioleur démarre donc par quelques pages en couleur qui donne le contexte de l’époque et présente en quelques lignes Arsène Lupin. 4 chapitres en tout qui représentent le premier roman, 4 récits qui se suivent de très près chronologiquement.

Tout commence par l’arrestation d’Arsène Lupin. L’histoire se passe sur l’océan atlantique en 1899 à bord du transatlantique reliant la France et l’Amérique. Et grâce à une nouvelle invention de l’époque, le télégraphe, on apprend qu’Arsène Lupin est à bord. Ce premier chapitre permet de présenter le célèbre cambrioleur, spécialiste dans le déguisement pour changer d’identité à sa guise mais surtout un homme très rusé qui n’hésite pas à tourner en dérision ses ennemis. Il fait preuve également de beaucoup d’humour et surtout il aime séduire les femmes, ici une certaine Nelly. Mais cette introduction, présente son ennemi numéro, l’homme qui va rechercher Arsène Lupin, l’inspecteur Ganimard. Une première apparition très surprenante, puis Arsène file directement en prison. Maurice Leblanc ne pensait pas poursuivre son œuvre et avait conclu son histoire ainsi, sans savoir que des années plus tard, il serait connu du monde entier.

Chapitre 2 : Arsène Lupin en prison. Qui fait directement suite à la précédente. Un récit très prenant qui montre encore une nouvelle fois une nouvelle facette d’Arsène Lupin, il faut preuve de psychologie en anticipant les mouvements et les réactions de leur victime. Mais surtout, il prépare soigneusement son plan en observant tout ce qu’il se passe autour de lui. Cette deuxième nouvelle va permettre de comprendre un des modes de fonctionnement du cambrioleur, les lettres d’avertissement servant à déstabiliser ses adversaires, un des styles Lupin. Il aime s’amuser avec la psychologie de ses victimes et surtout il n’emploie jamais la manière forte.

Chapitre 3 : L’évasion d’Arsène Lupin qui se focalise sur son procès et qui permet de mettre en lumière son passé et ses anciennes activités. Et puis encore une fois, l’art du grimage où il explique même en détail comment il s’y prend. Un vrai scientifique qui n’hésite pas à utiliser divers produits plutôt que porter un masque comme on le voit dans certains romans policiers. Arsène est libre, ses aventures peuvent enfin commencer.

Chapitre 4 : Le mystérieux voyageur. En 1900, le récit démarre dans un train pour finir en course poursuite. Et pour la première fois Arsène Lupin doit faire face à un autre criminel. Il va réussir à s’en sortir grâce à son éloquence hors du commun.

Chaque chapitre est ponctuel de bonus écrits par Takashi Morita, un auteur que l’on sent très investi, qui donnent des précisions sur chaque enquête, très intéressant. Et enfin deux pages en toute fin de manga qui présente l’époque d’Arsène Lupin en resituant le contexte et les inventions.

Au final, une lecture que je conseille vraiment à tout le monde mais particulièrement à mes élèves qui me demandent régulièrement de leur lire des nouvelles d’Arsène Lupin (après avoir vu la série Netflix) mais ils ont un peu de mal avec le lexique employé. Le manga est fidèle dans l’adaptation avec un vocabulaire beaucoup plus approprié pour mes élèves. Je n’hésiterai donc pas à leur montrer et surtout leur donner à lire.

En bref

Au final, une lecture que je conseille vraiment à tout le monde mais particulièrement à mes élèves qui me demandent régulièrement de leur lire des nouvelles d’Arsène Lupin (après avoir vu la série Netflix) mais ils ont un peu de mal avec le lexique employé. Le manga est fidèle dans l’adaptation avec un vocabulaire beaucoup plus approprié pour mes élèves. Je n’hésiterai donc pas à leur montrer et surtout leur donner à lire.

9
Positif

Un travail minutieux de Takashi Morita

Une mise en bouche très prenante

Une superbe édition

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (276)
Autres critiques de Arsène Lupin - Gentleman cambrioleur
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)