9

Critique de Arsène Lupin - Gentleman cambrioleur #3

par juju le lun. 4 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
"le crime est toujours puni, la vertu récompensée"

Un volume 3 qui met en avant deux nouveaux chapitres tirés du premier recueil de nouvelles Arsène Lupin, la perle noire et Herlock Sholmès arrive trop tard. Entre les deux Takashi Morita propose la nouvelle l’écharpe rouge tiré du second recueil de nouvelles.

- La perle noire :

An 1900, Arsène Lupin veut commettre un nouveau larcin dans un appartement situé au 9 de l’avenue Hoche chez le comte D’Andillot. Il souhaite voler la perle noire appartenant à la comtesse. Arsène Lupin se sent bizarre et il sent que quelque chose se trame. En effet quelqu’un est passé avant lui, la comtesse est raide morte, la perle disparue. Il va devoir retrouver son calme pour comprendre ce qu’il s’est passé. Et un superbe retournement de situation à la fin qui permet à cette nouvelle d’avoir tous les ingrédients à un bon Lupin.

- L’écharpe de soie rouge :

Où Arsène Lupin va se jouer de Ganimard. Considérée souvent comme étant la meilleure nouvelle de Maurice Leblanc, et je confirme, celle-ci reste à ce jour ma préférée. Le début est génial, Arsène parvient à attirer Ganimard grâce à l’aide de complice et surtout il va faire preuve de beaucoup de déduction pour réussir à conclure l’affaire. Une nouvelle qui permet de se rendre compte de toute la panoplie dont dispose le célèbre cambrioleur pour résoudre ses affaires. Après nous avoir montrer comment il pouvait s’infiltrer chez les gens ou encore utiliser des cartes de visite pour annoncer son crime, ici c’est de manipuler les personnes (en l’occurrence Ganimard) pour arriver à ses fins. Un gentleman intellectuel donc.

- Interlude : le célèbre détective anglais puis Herlock Sholmès arrive trop tard

Georges Devanne, banquier et propriétaire du chateay de Thibermesnil s’aperçoit que la chronique de Thibermesnil a disparu. Chronique qui contient toute l’histoire du château et notamment l’existence d’un tunnel souterrain secret menant à des trésors cumulés depuis des siècles. Pensant qu’Arsène lupin est derrière ce vol, George Devanne décide de faire appel au plus grand détective d’angleterre : Herlock Sholmès. Une nouvelle très passionnante qui mêle deux personnages mythique de la littérature. D’ailleurs en fin d’album Takashi Morita nous explique pourquoi il n’est pas appelé Sherlock Holmès par Maurice Leblanc. Encore une fois dans cette nouvelle, le côté historique va être très présent, parlant entre autre de Louis XVI et Henri IV. Un personnage refait également son apparition miss Nelly, sa première amoureuse. Et enfin en plein milieu quelques pages en couleur, pile au moment de la fameuse rencontre en Lupin et Sholmès.

Au final, ce troisième volume reste toujours aussi passionnant. Le côté historique, une nouvelle facette d’Arsène Lupin dévoilée, le retour de certain personnage et surtout cette rencontre avec le détective anglais.

En bref

Au final, ce troisième volume reste toujours aussi passionnant. Le côté historique, une nouvelle facette d’Arsène Lupin dévoilée, le retour de certain personnage et surtout cette rencontre avec le détective anglais.

9
Positif

Un côté historique

Une nouvelle facette d'Arsène Lupin

La rencontre avec Herlock Sholmès

Negatif

juju Suivre juju Toutes ses critiques (385)
Autres critiques de Arsène Lupin - Gentleman cambrioleur
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Boutique en ligne
5,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)