Kirara

romance comédie fantastique Ecchi

Quelle triste fin que celle de Kirara. Elle meurt dans un accident de voiture alors qu’elle se rend à son mariage avec Kompei. Mais l’amour est plus fort que tout et la jeune femme réapparaît bientôt sous la forme d’un fantôme. Seul petit problème : elle a fait un bond dans le temps et se retrouve face à une Kirara adolescente. Un étrange triangle amoureux se met alors en place dont deux éléments, un être vivant et un spectre, sont la seule et même personne.

Note globale 5,71 144
Les experts 5,20 20
Membres 6,22 124
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Kirara édition SIMPLE
Terminée en 6 tomes

Kirara SIMPLE

Panini manga

Kirara édition Japonaise
Terminée en 6 tomes
Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Kirara

Je tient à dire avant tout que même si les scènes sont plutôt suggéré, c'est un manga pour public avertie. L'histoire nous plongent dans une histoire d'amour, oui mais attention pas n'importe laquell...

Lire la suite

Kirara

Petit manga sympathique et sans prétention qui se laisse facilement lire. L'histoire n'est pas très originale mais la mariée, revenant dans le passé trouver son ancien amour suite à une erreur, provoq...

Lire la suite

Kirara

Petite culotte nous voila, manga sérieux tu repars...

Lire la suite

Kirara

Kirara meurt juste avant de se marier. Désespérée, elle supplie Dieu de la laisser rejoindre Kompei, son amoureux. La jeune femme va voir son voeu exaucé... mais c'est sous la forme d'un fantôme qu'el...

Lire la suite

Dans l'actu
Panini répond à ses lecteurs
Manga

Panini répond à ses lecteurs

mer. 10 avril 2013

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
Mic7500

Moiomy

Guyohm_51

bob67

RITO17

Liubei

uluk7

Kinggof

Ladybird3000

Kita

Commentaires (0)
Laissez un commentaire