The Dungeon of Black Company

aventure comédie fantastique

Kinji est un NEET, soit un individu qui vit en dehors du système. Poussé par l’ambition de ne plus travailler et grâce à de gros efforts fournis dans le passé, il vit désormais de ses rentes et se délecte de voir les autres se tuer à la tâche. Mais un jour, pour une raison inconnue, il est soudainement transporté dans un autre monde peuplé de créatures humanoïdes. Il tombe entre les mains d’une entreprise traitant ses salariés comme des esclaves et les faisant travailler dans un labyrinthe magique comme mineurs. Des salaires misérables, des horaires de travail interminables et des conditions de vie ignobles… Remonté contre ces méthodes d’un autre âge, Kinji prépare la révolte ! “Si tu veux survivre, travaille à en crever ! ”

Note globale 7,33 21
Sanctuary - 0
Membres 7,33 21
Collection
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
The Dungeon of Black Company édition Simple
3 / 3 - en cours
The Dungeon of Black Company édition Simple
2 / 2 - en cours
Dernière critique tome du staff
The Dungeon of Black Company T.1 7

The Dungeon of Black Company T.1

Le prolétariat de l’industrie minière évoluant dans un monde fantaisiste, voici le thème bien étrange de The Dungeon of Black Company. Loin du talent d’Emile Zola pour traiter de la cause ouvrière, Youhei Yasumura ose cependant installer un univers d’heroic-fantasy très différent de ce qu’on peut lire de manièr...

Lire la critique de The Dungeon of Black Company T.1

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Dans l'actu
Sorties manga du 31/01/2019
Manga

Sorties manga du 31/01/2019

jeu. 31 janv. 2019

Sorties manga du 27/09/2018
Manga

Sorties manga du 27/09/2018

jeu. 27 sept. 2018

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre

Commentaires (0)
Laissez un commentaire