Mattéo 1 - Première époque (1914-1915) simple

Roman graphique

Près de Collioure, tout appartient aux de Brignac : « les vignes, les maisons, les gens, enfin leur travail ». Mattéo et son ami Paulin « en savaient quelque chose, ils y bossaient, et dur encore ! Le pressoir n’était pas que dans les chaix ». Quant à Juliette, l’amour de Mattéo, recueillie par les de Brignac à l’âge de trois ans, elle est considérée par « eux » comme un membre de la famille. Mattéo, qui « n’avait pas envie d’être charitable » pensait qu’elle « faisait juste partie des meubles ».
En août 1914, quand éclate la guerre, cette « saleté de chien d’aveugle qui nous tirait dans la merde et bouffait nos gosses », le destin de Mattéo bascule. Fils d’un anarchiste espagnol, disparu à jamais en mer, Mattéo, parce qu’il est étranger, échappe à la mobilisation générale.

Mattéo 1 - Première époque (1914-1915) +8
Acheter
  • 475
  • 8
  • 0
Collection Shopping list Je vends
Galerie
Boutique en ligne
17,00€
Boutique en ligne
17,00€
Boutique en ligne
17,00€
Boutique en ligne
17,00€
Les autres tomes (5)
Présent dans :
Critiques
Mattéo T.1

Mattéo T.1 Staff

10

Mr Gibrat est peut-être l'un des plus talentueux dessinateurs de bande dessinée française qui soit, un artiste dont le style est profondément immersif et facilement identifiable et dont le travail est aussi bien apprécié par les fans de bd que par les collectionneurs. Le dessinateur a vu également son travail retranscrit sur un art book intitulé L'Hiver en été qui compose toute la rétrospective de...

Lire la critique de Mattéo T.1

Mattéo T.1

Mattéo T.1 Staff

8

Ce livre se lit comme un roman, se regarde comme un film. Dans la première partie, beaux paysages de Collioure, belles couleurs de vignes et de bord de mer sont le cadre d’une idylle potentielle qui se noue. Petites cases, découpage vif. La seconde partie conte la 1ère guerre mondiale dans tout ce qu’elle a eu de sordide et de long. Des cases plus grandes (p30 à 35) ou le rouge est toujour...

Lire la critique de Mattéo T.1

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire