Sans même nous dire au revoir simple

Tranche de vie Social

Kentarô Inoue est mangaka. Il habite, avec sa femme et sa fille de 10 ans, dans une petite maison qui lui sert aussi d’atelier. C’est une famille heureuse. Certes, sa femme souffre de dépression mais, elle suit un traitement et tout a l’air de bien se passer. Jusqu’au jour où, alors qu’il s’apprête à se coucher, il la retrouve allongée face contre sol, inerte. « Sans même nous dire au revoir » raconte ce qui s’est passé ensuite dans la vie de l’auteur jusqu’à aujourd’hui.

Sans même nous dire au revoir 1 +6
Acheter 12,70 €
  • 204
  • 19
  • 0
Collection Shopping list Je vends
Galerie
Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Critiques
Sans même nous dire au revoir

Sans même nous dire au revoir

9

Á l'image de sa couverture grise, montrant le dessin d'un quartier japonais trempé de larmes (sans doute celles du mangaka), Sans même nous dire au revoir plonge le lecteur dans une histoire triste, froide et mélancolique. C'est un récit autobiographique, une histoire dure, douloureuse, réalisée comme une sorte d’exutoire. Une façon de tourner la page, de laisser partir l'être aimé qui n'est dé...

Lire la critique de Sans même nous dire au revoir

Sans même nous dire au revoir

Sans même nous dire au revoir Staff

6

Voilà un manga singulier puisque l'auteur, Kentarô UENO, se livre à ses lecteurs en racontant le décès de sa femme et la manière dont il a géré l'évènement. Ce one-shot émouvant est le récit d'un homme qui se met à nu et nous fait rentrer dans son intimité en allant dans le détail et sans nous épargner. Avec des dessins plus ou moins adroits, on a l'impression que l'auteur veut nous transmettr...

Lire la critique de Sans même nous dire au revoir

Commentaires sur cette fiche (0)
Laissez un commentaire