Sans même nous dire au revoir

Tranche de vie Social

Kentarô Inoue est mangaka. Il habite, avec sa femme et sa fille de 10 ans, dans une petite maison qui lui sert aussi d’atelier. C’est une famille heureuse. Certes, sa femme souffre de dépression mais, elle suit un traitement et tout a l’air de bien se passer. Jusqu’au jour où, alors qu’il s’apprête à se coucher, il la retrouve allongée face contre sol, inerte. « Sans même nous dire au revoir » raconte ce qui s’est passé ensuite dans la vie de l’auteur jusqu’à aujourd’hui.

Sans même nous dire au revoir
Note globale 7,69 60
Les experts 7,33 12
Membres 7,81 48
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Sans même nous dire au revoir édition simple
Terminée en 1 tomes
Sans même nous dire au revoir édition simple
Terminée en 1 tomes
Extrait
Dernière critique globale du staff
Sans même nous dire au revoir 9

Sans même nous dire au revoir

Avis personnel : Dans un genre complètement différent de "Duds Hunt", oui j'avais envie de faire des opposés ce soir. Aspect : Un format (21*15), la couverture est sobre et ressemble à une photo avec des gouttes par dessus (larmes de l'auteur surement). Aucun résumé de l'histoire du tome au dos, c'est la couverture qui se termine au dos. Une mo...

Lire la critique de Sans même nous dire au revoir

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Sans même nous dire au revoir

Il est fait ici critique de l’édition française, chez KANA, collection MADE IN Du 8 décembre 2016, revue et corrigée le 21 avril 2018 Kentarô Ueno nous livre le récit intime de la disparition de ...

Lire la suite

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
aurell04

Akicraveri

Akicraveri

Junjito

Bloodoom

blackgigi

Tal67

Jefferinne

Carrick

Jeango

Commentaires (0)
Laissez un commentaire