Ma mère était une très belle femme

Récit Autobiographique

Ma Mère était une très belle femme est le récit autobiographique de Karlien de Villiers, née en 1975 en Afrique du Sud. Elle y raconte sa jeunesse de petite blanche dans une famille d’afrikaners « bon teint », c’est-à-dire racistes, au moment où le régime de l’apartheid commence à s’effondrer.
A travers le portait de sa famille, déchirée par les conflits entre ses parents, l’auteur décrit en creux le régime de l’apartheid et les mécanismes d’un système de racisme organisé ; endoctrinement des enfants, poids des institutions religieuses ultra conservatrices… On ne peut s’empêcher de faire le parallèle entre le cancer des poumons qui va rapidement emporter sa mère et une société gangrenée par le racisme étatique et les violences intercommunautaires.

Ma mère était une très belle femme
Note globale - 0
Les experts - 0
Membres - 0
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Extrait
Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Commentaires (0)
Laissez un commentaire