The Song of Yoru & Asa

romance Musique

Asaichi est chanteur dans un groupe qu'il a monté avec des amis afin d'être populaire avec les filles. Lorsque le bassiste s'en va, c'est Yoru, musicien très populaire dans son ancien groupe, qui prend sa place. Un soir, après un live, alors que les membres terminent à l'hôtel avec des fans, Asaichi confond Yoru avec l'une d'entre elles, et couche avec lui! Par la suite, Yoru en profite pour déclarer ses sentiments à Asaichi. Celui-ci, jaloux de Yoru depuis son entrée dans le groupe, lui répond que l'homosexualité le dégoûte ; mais lorsqu'il va voir un concert donné par l'ancien groupe de Yoru, il n'arrive pas à s'empêcher de ressentir du désir en écoutant Yoru chanter... Entre les sentiments de Yoru envers Asaichi et le désir mêlé de dégoût de celui-ci, comment leur relation va-t-elle bien pouvoir évoluer ?

The Song of Yoru & Asa
Note globale 7,41 13
Les experts 4,50 2
Membres 7,73 11
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
The Song of Yoru & Asa édition Simple
Terminée en 2 tomes
Dernière critique tome du staff
The Song of Yoru & Asa T.1 2

The Song of Yoru & Asa T.1

Au cours d’une soirée post-concert en compagnie de quelques-unes de leurs groupies, Yoru et Asaichi, deux des membres du groupe, couchent malencontreusement (!) ensemble, le second parvenant à confondre dans le noir son collègue musicien pour une fille… Au préalable, nous sommes introduits à Shiori, l'une des groupie, et son grand-frère peu fréquentable, qui graviteront autour du groupe et serv...

Lire la critique de The Song of Yoru & Asa T.1

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Dans l'actu
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
allia

inu_kag

t-bird

two-hands

melstb

Bakane

Ladybird3000

axelle-booba

Chester

Craqui

Commentaires (0)
Laissez un commentaire