La véritable histoire des Franges

Chroniques sociales/humoristiques

Et si Les Franges étaient à l’origine du désordre de Mai 68 ?

Paris. Mai 1968. Le jeune groupe de rock composé d’étudiants espagnols, Les Franges, s’invite sur scène lors d’une manifestation à La Sorbonne. Leur chanson Je ne suis pas un clown échauffe les esprits de l’assemblée et suscite l’indignation, la colère. Les 4 membres du groupe se retrouvent prisonniers d'une course poursuite dans le Quartier latin et deviennent la cible d’une étrange manipulation... 50 ans après les événements, Benoit Gamin, passionné de musique rock des années 1960, retrace le parcours du groupe disparu depuis. Que sont devenus Les Franges ? Et si ce groupe était à l’origine des événements de Mai 1968 ? C’est après avoir reçu un mystérieux email signé par le 5e Frange que Benoit Gamin se rend aux archives afin de consulter le dossier « Les Franges », jusque là classé secret défense.

À travers l'histoire de ce groupe fictif, Juanjo Rodriguez signe un récit frais et léger qui nous replonge dans l'effervescence de Mai 1968. Un souffle de liberté sur des riffs de guitare.

Note globale - 0
Les experts - 0
Membres - 0
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Dernière critique tome du staff
La véritable histoire des Franges T.1 6

La véritable histoire des Franges T.1

Les Franges, c’est un humour corrosif parsemé de citations de prétendues philosophies orientales dans l’atmosphère politique instable de Mai 68. Musiciens hétéroclites avant-gardistes post-modernes (je rigole, je ne sais ce que cela signifie), trois « T » à Télérama, ces musiciens semblant sympathiques et joueurs, sont confrontés à l’intellectualisme révolutionnaire d’un printemps hésitant entre ...

Lire la critique de La véritable histoire des Franges T.1

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Commentaires (0)
Laissez un commentaire