Fredric, William et l'Amazone

Parano au pays des super-héros.
Entre les années 1930 et 1950, au coeur d’une Amérique troublée en recherche d’elle-même, deux figures emblématiques de la culture populaire s’opposent : Fredric Wertham et William Moulton Marston. Le premier, officiant comme expert psychiatre auprès de la justice, mène une campagne de dénonciation à l’encontre des comic books pendant que le second, travaillant dans l’industrie du divertissement, et auteur de Wonder Woman, en défend les mérites pédagogiques. Au fil de l’histoire, au travers de ces deux personnages, d’un kiosque et des passants qui l’entourent, se dessine le reflet d’une société américaine.

Fredric, William et l’Amazone retrace l’évolution des comic books et décrit le portrait d’une Amérique traumatisée, de la grande dépression à la paranoia maccartyste de la Guerre froide, en passant par la Seconde Guerre mondiale. Il parle d’une Amérique frappée par la figure des tueurs en série puis par la grande peur du communisme.

Note globale - 0
Les experts - 0
Membres - 0
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Fredric, William et l'Amazone édition simple
Terminée en 1 tomes
Dernière critique tome du staff
Fredric, William et l'Amazone 8

Fredric, William et l'Amazone

Le nom de Fredric Wertham, psychiatre américain d'origine allemande, est bien connu des lecteurs de bandes dessinées américaines pour la croisade qu'il a menée contre les comics et leur influence supposée néfaste sur le jeune lectorat dans les années 50. Un pan  de sa carrière qui a en quelque sorte éclipsé le travail qu'il a effectué dans des hôpitaux new-yorkais, une expérience qui l'a conv...

Lire la critique de Fredric, William et l'Amazone

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Commentaires (0)
Laissez un commentaire