Sakura-gari

fantastique Homosexuel Suspense

Avec la restauration, le visage du Japon change brusquement. Masataka Tagami, un jeune garçon monté à la capitale pour réussir entre au service de la famille Saïki pour financer ses études. Au service du jeune Tagami, le futur maître de maison, son arrivée va le plonger au coeur des manigances de cette famille étrange dont l’aîné à la beauté diaphane exerce une attraction irrésistible sur tous ceux qui l’entourent !

Note globale 8,43 157
Les experts 8,23 13
Membres 8,63 144
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Sakura-gari édition Simple
Terminée en 3 tomes
Sakura-gari édition simple
Terminée en 3 tomes
Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Sakura-gari

Quand j'ai vue que Watase-sama c'était mis au yaoi j'ai était plutôt surprise et me suis procuré cette petite merveille. Dès les première page de l'histoire le ton est donné; cette histoire n'aura r...

Lire la suite

Sakura-gari

Depuis le temps que j'attendais un yaoi de Yuu Watase enfin le voilà et que dire magnifique dessins, d'une minutie incroyable, les personnages sont attachants et elle arrive a nous faire sentir la moi...

Lire la suite

Sakura-gari

Ah franchement terrible !! Le tome ne m'a fais qu'une apres midi seulement pour le lire et on est tres pris dans l'histoire, personnage intriguant et a la fois attachant !!! Deja hate de lire la suite...

Lire la suite

Sakura-gari

Ce premier tome est vraiment très prometteur au niveau du scénario originale et très adulte, du graphisme inchangé et donc de qualité. J'ai vraiment était bluffée car il n'a vraiment rien a voir avec...

Lire la suite

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
Schlafi

Zebue

ginevra

Tampopo24

allia

allia

Ayasuna

MimieCosmique

Crevette

noé

Commentaires (0)
Laissez un commentaire