Les critiques de Marvel Heroes

Marvel Heroes T.15

Marvel Heroes T.15 Staff

8

Principalement connu pour son travail sur l'univers DC, le scénariste Geoff Johns a eu a petite période Marvel il y a presque 20 ans. Il a signé un run sur les Avengers (19 épisodes entre 2002 et 2004), une histoire dans une anthologie X-Men et trois mini-séries : Morlocks, Vision et The Thing : Freakshow. Et elle est vraiment pas mal du tout, cette aventure de Ben Grimm pour laquelle il retrouvai...

Lire la critique de Marvel Heroes T.15

Marvel Heroes T.13

Marvel Heroes T.13 Staff

7

Sorti en 2002, le treizième numéro de la revue Marvel Heroes Hors Série première version proposait un sommaire entièrement consacré aux 4 Fantastiques, avec deux épisodes spéciaux et une histoire courte tirée du numéro anniversaire Fantastic Four #50.Dans Longue Nuit, la Chose et Miss Hulk, qui fut autrefois membre des F.F. à la place de Ben Grimm, passent toute leur soirée à tenter de ramener les...

Lire la critique de Marvel Heroes T.13

Marvel Heroes T.8

Marvel Heroes T.8 Staff

7

Les scénaristes qui quittent un titre n'ont pas toujours l'occasion de finaliser tous leurs plans. C'est le cas de Mark Waid, qui a laissé une sous-intrigue après avoir quitté la série Captain America au #23, celle qui concerne Sharon Carter et cet étrange dinosaure doué de la parole. C'est donc Dan Jurgens, son successeur, qui s'est occupé de raconter la fin de cette aventure. Je ne sais pas si l...

Lire la critique de Marvel Heroes T.8

Marvel Heroes T.2

Marvel Heroes T.2 Staff

7

Après quelques différents créatifs avec ses responsables éditoriaux, Mark Waid a fini par quitter la série Captain America, mettant un terme à sa seconde prestation sur les aventures de la Sentinelle de la Liberté après 23 numéros. Le #24 est un fill-in inédit en V.F. que l'on doit à deux vieux complices, Tom DeFalco et Ron Frenz, avant l'arrivée du nouveau scénariste régulier au #25, Dan Jurgens....

Lire la critique de Marvel Heroes T.2

Marvel Heroes T.1

Marvel Heroes T.1 Staff

5

"Bookazine". Mot-valise pas très joli formé à partir du mélange de "Book" et de "Magazine". Bon, c'est surtout pour la communication, car j'y vois juste un kiosque plus épais (et beaucoup plus cher) qu'à l'ordinaire. Le grand nombre de pages (272) permet une meilleure séparation des séries (ce qui répare un défaut récurrent des revues Panini). Un petit texte présente chaque titre et toutes les cou...

Lire la critique de Marvel Heroes T.1