Viewtiful Joe

aventure fantastique SF

Le jeune Joe fait partie de ces jeunes passionnés qui vouent un culte presque maladif à un vieux superhéros : le Capitaine Blue. Bien que ce dernier soit aujourd'hui dépassé, ringard, voire ridicule, notre héros continue pourtant de lui porter une admiration sans limite, au grand désespoir de sa petite amie, Sylvia, qui aimerait un peu plus de considération de sa part...
Un jour, Joe apprend qu'un petit cinéma de quartier projette un des films du Capitaine Blue et il s'empresse d'aller le voir avec Sylvia. C'est alors que va se produire un phénomène pour le moins surprenant puisque pendant le film, le monstre combattu par Blue pénètre dans le monde de Joe et capture la jeune fille ! Stupéfait, notre héros est à son tour happé dans l'univers de son idole, monde virtuel au style très "jeu vidéo".
Le Capitaine Blue lui fait alors don de ses pouvoirs. Joe devient dès lors Viewtiful Joe, et dispose maintenant d'une pléthore de superpouvoirs avec lesquels il va sauver Sylvia et se mesurer à toutes sortes de créatures et d'ennemis imaginaires.
Le rêve devient réalité !!

Viewtiful Joe
Note globale 7,14 7
Les experts - 0
Membres 7,14 7
Vous suivez Envie Critique
Acheter
Les épisodes
Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Viewtiful Joe

Cette série (qui est aussi en jeu vidéo) est très intéressante.

squall - 18 ans - squall1987@hotmail.fr

Lire la suite

Viewtiful Joe

Certains jeux font bien de...rester à l'état de jeux. L'animé est basique,je ne l'ai pas vraiment trouvé intéressant,comparé au jeu qui lui,à beaucoup d'humour et un petit coté rétro adorable.

Lire la suite

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
Maumo23

Castel

yoh212

getafix

Blaze j

long john

sonjibku

ivyy

Portgas D.Ace

Starkiller

Commentaires (0)
Laissez un commentaire