La dernière prophétie

historique science fiction fantastique

Dans le monde des Enfers se cache la réponse aux questions qui tourmentent Flavien...
Là, sa femme morte lui adresse un ultime adieu. Le signe d'un amour à jamais perdu. Et la Ville éternelle, la grande Rome crépusculaire, n'est plus qu'un macabre théâtre où se joue le dernier acte des Sept Prophéties qui scellèrent son Destin. Un ombre s'étend sur la cité et menace ses enfants... Certains disent alors que ce sont les chrétiens qui les mangent au cours de leurs épouvantables cérémonies secrètes.
Est-ce un combat de dieux ? Ceux de Rome vivent-ils encore grâce à une occulte protection ? Flavien accepte de traverser le monde des morts pour découvrir la Vérité...

La dernière prophétie
Note globale 6,40 4
Les experts 4,00 1
Membres 6,67 3
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
La dernière prophétie édition simple
Terminée en 5 tomes

La dernière prophétie simple

glénat bd - La Loge Noire

La dernière prophétie édition coffret
Stoppée au bout de 1 tome

La dernière prophétie coffret

glénat bd - La Loge Noire

Extrait
Dernière critique tome du staff
La dernière prophétie T.5 6

La dernière prophétie T.5

Ce tome 5 clos la série initiée par Gilles Chaillet et qu’il a pu mener presque jusqu’à son terme avant sa disparition. Elle nous raconte la fin de Rome et de sa puissance et la lutte de la religion chrétienne à ses débuts contre le polythéisme. Le dessin de ce tome 5 est une prolongation de l’univers de Chaillet sans en posséder encore la précision méticuleuse permettant la saisissante plongée...

Lire la critique de La dernière prophétie T.5

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Pas encore de séries similaires

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
ChrisOli

Commentaires (0)
Laissez un commentaire