Fawcett, les cités perdues d'Amazonie

historique aventure

Après plusieurs missions exemplaires d’exploration et de cartographie en Amérique du Sud pour la Société Royal de Géographie, le Colonel Percy Harrison Fawcett, fort de sa connaissance des peuples et milieux amazoniens, se persuade qu’il existe une cité perdue au cœur de l’immense forêt équatoriale. Une certitude qui se transforme en obsession le jour où il retrouve le carnet d’un ancien conquistador confirmant l’existence de cette fameuse « cité Z ».Cet homme, qui inspira autant Arthur Conan Doyle pour ses romans que Steven Spielberg pour créer Indiana Jones, va dès lors se lancer dans une folle quête, au détriment de ses amis, de son travail et de sa famille. En 1929, il se lance dans une expédition de la dernière chance avec les deux seules personnes ayant encore accepté de l’accompagner, son fils et le meilleur ami de ce dernier…

Note globale 6,67 4
Les experts 6,00 1
Membres 7,33 3
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Fawcett, les cités perdues d'Amazonie édition simple
1 / 2 - en cours
Dernière critique tome du staff
Fawcett, les cités perdues d'Amazonie T.1 8

Fawcett, les cités perdues d'Amazonie T.1

Après moultes expéditions amazoniennes brillamment menées, Fawcett veut se lancer dans la recherche d'une cité perdue. Mais le début de la guerre de 14 puis son rival Rice se mettent en travers de ses ambitions. L'histoire est un peu longue à démarrer, mais quand on attaque le vif du sujet -l'expédition proprement dite- on est tout de suite immergé. L'aventure est prenante et, malgré un caractè...

Lire la critique de Fawcett, les cités perdues d'Amazonie T.1

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
JIBE37

brindille

blek

Commentaires (0)
Laissez un commentaire