Râ & Cie

Jeunesse Mythologie

Un récit désopilant dans l’univers mythologique préféré des enfants : l’ÉGYPTE DES PYRAMIDES!

Au début, il n’y avait rien… Et puis, Raaaaa! un cri résonne dans le silence et l’obscurité. Le dieu des dieux vient de naître.
Quand on est un dieu, il faut tout faire soi-même! Créer le ciel, les oiseaux et la mer, fonder une famille de dieux appelée à régner, et un peuple pour les adorer… Vaste entreprise!

Râleur égocentrique, monstre de mauvaise foi, Ra s’attelle à la création de l’univers où les coups de théâtre rivalisent avec ses coups de colère.

Avec un humour absurde et féroce, un trait incisif, Matthieu Roda nous raconte la douloureuse et désopilante création du monde selon les Égyptiens. Explosif !

- L’univers mythologique préféré des enfants : l’ÉGYPTE DES PYRAMIDES !

- Un récit désopilant mais véridique : on apprend en s’amusant !

- Une BD colorée au dessin incisif, portée par un texte férocement drôle : plaisir pharaonique garanti !

Râ & Cie
Note globale 5,00 1
Les experts 5,00 1
Membres - 0
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Râ & Cie édition Simple
1 / 1 - en cours

Râ & Cie Simple

sarbacane bd

Dernière critique tome du staff
Râ & Cie T.1 5

Râ & Cie T.1

Cette série est destinée aux plus jeunes pour leur faire découvrir la mythologie égyptienne. Dans cet album, c’est le tout début de la création du monde qui est décrit : la naissance de Râ, puis celle de ses enfants… sur un mode ironique et fantaisiste. Les dessins sont très colorés comme on imagine que l’étaient les hiéroglyphes égyptiens. Les pages de garde présentent l’arbre généalogique d...

Lire la critique de Râ & Cie T.1

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Pas encore de séries similaires

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
ginevra

Commentaires (0)
Laissez un commentaire