Moi, Ce que J'aime, C'est les Monstres

Chronique sociale Tranche de vie

Chicago, fin des années 1960, Karen Reyes a dix ans et est une fan absolue des fantômes, des vampires et des mort-vivants. Elle se voit d’ailleurs elle-même comme un petit loup-garou, car dans son monde, il est souvent plus facile d’être un monstre qu’une femme. Tout commence un jour de St Valentin quand, au retour de l’école, Karen apprend la mort aussi soudaine qu’énigmatique de sa magnifique voisine, Anka Silverberg, survivante de l’holocauste. Karen décide alors de mener l’enquête et va rapidement découvrir qu’entre le passé d’Anka au cœur de l’Allemagne nazie, son quartier en pleine ébullition et les drames qui, tapis dans l’ombre de son quotidien, la guettent depuis bien plus longtemps qu’elle ne le pense, les monstres bons ou « pourris » sont des êtres comme les autres, complexes, torturés, magnifiques.

Conçu comme le journal intime d’une petite artiste surdouée, Moi, ce que j’aime, c’est les monstres (Livre un) est la première partie d’une œuvre graphique magistrale de près de 800 pages. Tout à la fois histoire de meurtre, drame familial et épopée historique, c’est une magnifique interrogation sur l’identité, la survie et la reconstruction. Presque entièrement réalisée aux stylos bics, l’œuvre d’Emil Ferris est extrêmement raffinée et chargée d’émotion, et tout en étant très personnelle, elle fait esthétiquement écho aux travaux d’Otto Dix, Maurice Sendak et Robert Crumb.

Note globale 8,80 10
Les experts 5,00 1
Membres 9,22 9
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Moi, Ce que J'aime, C'est les Monstres édition édition limitée
1 / 1 - en cours
Moi, Ce que J'aime, C'est les Monstres édition TPB hardcover (cartonnée)
1 / 2 - en cours
Dernière critique tome du staff
Moi, Ce que J'aime, C'est les Monstres T.1 5

Moi, Ce que J'aime, C'est les Monstres T.1

C'est une bizarre histoire remplie de personnages tous plus étranges et glauques les uns que les autres. Karen est une petite fille qui vit à Chicago avec sa mère et son père à la fin des années 1960. L'album est son cahier personnel où elle dessine et écrit sa vie. Elle s'y représente sous la forme d'une hybride entre humain et loup-garou. Ce 1e tome se déroule autour de sa recherche de la vérité...

Lire la critique de Moi, Ce que J'aime, C'est les Monstres T.1

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Pas encore de séries similaires

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
ginevra

Jivé

Meameale

gfx68

tally

Tybo

Bibpontarlier

legrandch

Exydius

bookman-junior

Commentaires (0)
Laissez un commentaire