La curée

À la fin d’une chasse à courre, pendant la curée, les chiens dévorent les entrailles de la bête tuée.
« De l’or et de la chair », Émile Zola résumait ainsi La Curée.
L’or, c’est Aristide Saccard. Ce bourgeois affairiste vorace veut saigner Paris et se repaître de l’argent qui coule dans les veines d’une capitale bouleversée par les travaux haussmanniens. Sans scrupules, il triche, vole, ment et manipule… même ses proches.

Note globale 6,95 3
Les experts 2,00 1
Membres 7,50 2
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
La curée édition simple
Terminée en 1 tomes

La curée simple

Les Arènes

Extrait
Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
LeDan

JIBE37

Stefou39

Commentaires (0)
Laissez un commentaire