Don Quichotte

aventure adaptation

Il ne sera pas dit que l’âge d’or des chevaliers errants soit révolu.

Car voici que, sorti des livres de chevaleries qu’il collectionne, un fier hildalgo se dresse, certes plus tout jeune, mais plein de vaillance qui part sur les routes pour rendre la justice, libérer les princesses et affronter mécréants, monstres, géants et nécromanciens.

Cet homme, c’est Don Quichotte, secondé par son voisin et désormais fidèle écuyer, Sancho Panza.
Qu’importe s’il est seul à voir l’adversité où elle ne se trouve pas, Don Quichotte fera triompher l’aventure et l’imagination, au risque de prendre quelques coups au passage.

Face aux travers du monde moderne, Don Quichotte apporte un idéal d’humanité, plein d’amour, de rêve et, surtout, de rire.

Rob Davis signe une adaptation magistrale du chef-d’œuvre de Cervantès, à mi-chemin entre épique et comique, qui garde toute la folie du roman, la truculence des dialogues et la drôlerie des personnages.

Note globale 9,17 4
Les experts 9,00 1
Membres 9,33 3
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Don Quichotte édition Simple
2 / 1 - en cours
Dernière critique tome du staff
Don Quichotte T.2 9

Don Quichotte T.2

Suite et fin des aventures de Don Quichotte et Sancho. Malgré les soins de ses amis, Don Quichotte persiste dans sa folie de se prendre pour un chevalier errant. Mais ses aventures vont devenir encore plus douloureuses parce qu’il va être manipulé pour distraire un duc et une duchesse de façon cruelle. Les graphismes de Rob Davis sont toujours aussi inventifs. La fragilité des 2 héros est mont...

Lire la critique de Don Quichotte T.2

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
rastata

allrom

LeDan

ginevra

Commentaires (0)
Laissez un commentaire