Solitude d'un autre genre

Biographie comédie érotique

Kabi Nagata, 28 ans, souffrant de dépression et de troubles alimentaires, vit encore chez ses parents, et n’a pas trouvé sa place dans la société. Après de nombreux échecs et petits boulots, elle réalise ce qu’elle souhaite vraiment faire : dessiner des mangas ! En parallèle de ses débuts artistiques, elle se sent terriblement seule et réalise qu’elle n’a aucune expérience sexuelle. Elle désespère d’avoir quelqu’un ne serait-ce que pour la prendre dans ses bras. Elle décide alors, pour le bien de sa création artistique mais aussi pour elle-même, d’avoir recours à une prostituée afin de trouver ce “doux nectar” dont les autres semblent jouir en secret…

Solitude d'un autre genre
Note globale 8,31 33
Les experts 8,00 11
Membres 8,41 22
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Solitude d'un autre genre édition Simple
Terminée en 1 tomes
Solitude d'un autre genre édition Simple
Terminée en 1 tomes
Extrait
Dernière critique tome du staff
Solitude d'un autre genre 9

Solitude d'un autre genre

Solitude d'un Autre Genre, ou My Lesbian Experience With Loneliness de son titre anglais original, est un manga autobiographique signé Kabi Nagata. Un récit introspectif qui, par la difficile expérience de son autrice, présente une réelle critique de la société moderne Japonaise.Un vécu terrifiant...150 pages pour nous illustrer la descente aux enfers, puis la dure reconstruction d'une jeune femme...

Lire la critique de Solitude d'un autre genre

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Solitude d'un autre genre

J'aime beaucoup ce manga, que j'ai lu il y a longtemps grâce à la magie de la traduction par les fans. Ça m'a permis de faire cet achat les yeux fermés, maintenant qu'une publication en français es...

Lire la suite

Solitude d'un autre genre

J'ai adoré ce manga du début à la fin. Il mélange à la fois drame et comédie et traitre de sujet diverse (la sexualité, la dépression…). IL apporte un vent de nouveauté et je pense que c'est se qu'on ...

Lire la suite

Dans l'actu
Sorties manga du 10/10/2018
Manga

Sorties manga du 10/10/2018

mer. 10 oct. 2018

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Pas encore de séries similaires

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
Aoi_Tsuki

Aoi_Tsuki

Aoi_Tsuki

shinob

Lyvia

colins

colins

NiTroGen

Sachi

Orwen

Commentaires (1)
  • J'aime beaucoup ce manga, que j'ai lu il y a longtemps grâce à la magie de la traduction par les fans. Ça m'a permis de faire cet achat les yeux fermés, maintenant qu'une publication en français est disponible.

    On a une histoire très bien traitée d'une personne très mal à l'aise socialement et sexuellement et qui se trouve être lesbienne. Je dirai qu'on parle plus de sexualité que d'homosexualité. Il me semble ainsi que le thème principal qui reste la dépression, la solitude et l'importance du contact humain. Au final, c'est très réaliste, mais sans être inutilement cru. Et ce n'est pas surprenant, quand on pense qu'il s'agit d'une histoire autobiographique. Ça donne un aspect très intime à l'œuvre, tout comme le style graphique très "brut" de l'auteure.

    Par contre, j'ai du mal avec le titre français. Je m'explique. Le titre japonais, en traduction quasi littérale est "Un rapport sur le fait que je me sois sentie si seule que j'ai été à un bordel* lesbien". En anglais, "My Lesbian Experience with Loneliness" reprends l'idée de la solitude et de l'homosexualité en omettant la partie "prostitution". Ça met en évidence les thèmes principaux tout en étant un peu moins explicite, ce qui me paraît plus et plus adapté à un titre qui, s'il est explicite, n'est finalement pas réellement érotique.
    En français, le titre "Solitude d'un autre genre" reprend le thème de la solitude, mais remplace l'homosexualité par le genre. Or il n'est pas du tout question de genre mais bien de sexualité. L'héroïne est une femme et ne se pose pas de questions là-dessus. C'est vraiment dommage, je trouve, car cette modification du titre risque de repousser les lecteurs qui ne sont pas intéressés par les questions de genre et de frustrer les acheteurs attirés par une question finalement absente du manga.

    *Petite subtilité : le mot 風俗 n'est pas exactement "bordel", mais plus "service sexuel"/"industrie du sexe", et effectivement, il s'agit plus d'un service d'escort que d'un bordel, stricto sensu.

Laissez un commentaire