Secret Sweetheart

romance Ecole drame

Yori et sa soeur jumelle ont grandi ensemble en étant très proches. Mais avec l’adolescence, le jeune homme devient de plus en plus froid avec Iku. Il cache en lui un lourd secret qui le tenaille et le ronge de l’intérieur. Il aime et désire sa propre soeur. Iku ne sait comment réagir face à un tel sentiment. Sera-t-elle prête à franchir un tel interdit pour assouvir une passion ?

Note globale 7,11 327
Les experts 6,64 14
Membres 7,58 313
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Secret Sweetheart édition SIMPLE
Terminée en 10 tomes
Secret Sweetheart édition Japonaise
Terminée en 10 tomes
Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Secret Sweetheart

Un manga qui bonifie au fil des tomes. Secret Sweetheart relate une histoire d'amour interdite entre deux jumeaux. Les trois premiers tomes m'ont laissé dubitative : Yori, amoureux de sa soeur...

Lire la suite

Secret Sweetheart

Manga prenant en effet aux tripes. Par rapport aux filles ( enfin, je dis les filles mais bon....) qui lisent "my first love " et s'attendent à une charmante bleuette, méfiez vous un peu. Les éditeurs...

Lire la suite

Secret Sweetheart

Voilà un manga qui surprend. L'amour interdit et exclusif entre des jumeaux. Entre la passion folle et douloureuse de Yori et l'innocence et la peur de perdre son frère d'Iku, leur monde est boulevers...

Lire la suite

Secret Sweetheart

Une nouvelle série qui parle d'amour entre frère et soeur... qui pourrait peut être en dégouter certains... Mais le graphisme est tellement beau qu'on s'attache très vite à Yori et Iku...Et qu'on aura...

Lire la suite

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
widjif

Ayasuna

snoopy

Anneesophiee

oeilquiroule

honoka38

Loow

Shasarel

kairi0206

yorkan

Commentaires (0)
Laissez un commentaire