La maison qui grince

Histoires courtes

La maison qui grince est un conte moderne poétiquement tragique sur la vie cloisonnée citadine. L’histoire se déroule quasiment en huit clos dans cet immeuble vétuste où le tumulte étrange fantasmatique de voisins aux moeurs parfois dissolues traverse les parois insalubres, ou s’immisce en borborygmes dans les tuyauteries déglinguées...
Lorsque Barbara emménage dans cet immeuble afin d’intégrer une école d’esthétisme, elle pense à un immeuble comme un autre. Mais, dans le silence de la nuit, comme un corps qui se réveille, les bruits de la demeure se mettent à craqueler, à s’amplifier dans la pénombre, à résonner dans les cloisons et les tuyauteries humides. Des gargouillis, des tintements métalliques, des halètements de copulation, des gémissements, des chants orgiaques, tout y passe.

C’est dans cette atmosphère insolite, que nous découvrons une galerie de personnages atypiques :
Matt, spécialisé dans la retouche photo qui ne peut toucher aucune femme ; Janet la diététicienne concentrée sur son régime, tourmentée et harcelée la nuit par une voix de diva orgiaque appartenant à la plantureuse et hédoniste Marion, tout en chair voluptueuse et matriarche du front des fêtards de minuit ; Brian, le trentenaire obsédé par les femmes malades, squelettiques ou morbidement obèses ; Madame Durbach qui ne peut exister qu’en disparaissant dans un arrière plan tel un caméléon.
Tout en explorant les thèmes de l’image du corps, de la sexualité, de la solitude, du destin individuel et de l’isolement de la vie urbaine, cet immeuble qui se délabre tout au long du livre n’est finalement que la métaphore d’un désarroi sociétal profond.

Note globale 6,00 1
Les experts 6,00 1
Membres - 0
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
La maison qui grince édition Simple
Terminée en 1 tomes
Dernière critique tome du staff
La maison qui grince 6

La maison qui grince

Au 141 Rottin Road, il y a 6 appartements (2 par palier). Barbara s'installe au n°3. Sa 1e nuit dans son nouvel appartement n'est pas très calme car la maison est très bruyante : craquements, grincements, bruits des voisins. Elle va découvrir peu à peu les autres locataires : Janet qui dirige des groupes de soutien pour personnes en surcharge pondérale (au 2), Matt l'infographiste (au 4), Mme Durb...

Lire la critique de La maison qui grince

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
ginevra

Commentaires (0)
Laissez un commentaire