Abymes

policier Biographie Roman graphique

Balzac est furieux. Non seulement la Revue de Paris a suspendu la publication de La peau de chagrin, mais en plus celle-ci a été remplacée par un feuilleton anonyme qui raconte dans un style tout balzacien la vie, et donc les turpitudes, d'un certain ...Honoré de Balzac. Tout ce que l'écrivain a cherché à cacher avec le plus grand soin tout au long de son existence se retrouve exposé au grand jour, au risque de ruiner sa vie sociale, sa carrière, et même de le mener en prison ! Prêt à tout pour découvrir l'auteur de ce canular, il s'engage dans une quête qui le mènera au bout de lui-même. Un récit brillant, entre enquête policière, conte philosophique et farce macabre, au coeur de la vie mondaine et littéraire du XIXè siècle.

Note globale 7,67 12
Les experts - 0
Membres 7,67 12
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Abymes édition coffret
Terminée en 1 tomes

Abymes coffret

Dupuis - Aire libre

Abymes édition simple
Terminée en 3 tomes

Abymes simple

Dupuis - Aire libre

Abymes édition deluxe
Terminée en 3 tomes

Abymes deluxe

Dupuis - Aire libre

Extrait
Dernière critique tome du staff
Abymes T.2 7

Abymes T.2

Ce deuxième tome surprend moins que le premier qui m’avait cueilli. Il dispose tout de même d’un solide scénario, et d’un excellent dessin. L’histoire se recoupe avec le premier tome, puisque l’on assiste au tournage d’un film par Henry-Georges Clouzot marqué par des évènements étranges, des scènes rajoutées, des montages, et une ambiance tendue. En effet, Clouzot est accusé de collaboration p...

Lire la critique de Abymes T.2

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
LeDan

jgomila

plienard

brindille

didi-juventino

gaut57

Commentaires (0)
Laissez un commentaire