Sept balles pour Oxford

Polar/thriller

Malgré ses près de 75 ans, Oxford n’entend pas mettre un terme à ses activités de détective privé. A son épouse mourante, il a cependant fait la promesse de se retirer dès qu’il aura épuisé les 7 balles restant dans le chargeur de son revolver…

Pour l’heure, le septuagénaire est chargé d’élucider la disparition d’un jeune peintre… Artiste très coté mais en panne d’inspiration, David Demitt a obtenu de son élève Mike Dichiara qu’il peigne des tableaux sur lesquels il appose sa signature. Mais, las d’être exploité sans compensations, Mike menace de dévoiler l’imposture, puis disparaît sans laisser de traces. Affolé, Demitt le fait aussitôt rechercher par Oxford… A peine les recherches sont-elles entamées qu’un incendie ravage l’atelier d’un peintre et que, dans les décombres, on découvre un corps calciné...

Note globale 7,50 3
Les experts 6,00 1
Membres 9,00 2
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Sept balles pour Oxford édition simple
Terminée en 7 tomes

Sept balles pour Oxford simple

Le lombard - Polyptyque

Dernière critique tome du staff
Sept balles pour Oxford T.7 6

Sept balles pour Oxford T.7

Oxford c'est comme un vieil oncle que l'on voit vieillir. On le plaint un peu, mais on voit en lui tant de motivation, de force de caractère, qu'on l'admire de tenir le coup aussi longtemps. Est-ce qu'on lui confirait un flingue pour autant ? aux USA certainement, mais en France ? On s'est pris d'affection avec le temps pour ce privé bourru, auquel une promesse à sa défunte femme sur son lit d...

Lire la critique de Sept balles pour Oxford T.7

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
darkshuria

Fontillon

yaoi-sukida

rom7

Pixelia

Ecthelion

Théo n.0

Commentaires (0)
Laissez un commentaire