Chats noirs, chiens blancs

fantastique

Gilla quitte l'Italie et son petit ami pour entreprendre des études de photo à Paris. Ses préoccupations – amour, amitié, avenir – sont les mêmes que celles de ses amis étudiants. Sauf qu'elle est la proie d'étranges visions et parle avec les fantômes. Ce 1er tome d'un diptyque propose au lecteur une balade à la fois macabre et romantique dans le Paris d'hier et d'aujourd'hui. L'auteur fait preuve, dans son dessin et sa mise en scène, de beaucoup de sensibilité.

Chats noirs, chiens blancs
Note globale 7,00 2
Les experts 7,00 1
Membres 7,00 1
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
Chats noirs, chiens blancs édition simple
2 / 2 - en cours
Chats noirs, chiens blancs édition intégrale
Terminée en 1 tomes
Chats noirs, chiens blancs édition coffret
Terminée en 1 tomes
Dernière critique tome du staff
Chats noirs, chiens blancs 7

Chats noirs, chiens blancs

Au départ, j'ai pris cette intégrale pour les dessins que j'ai trouvé très agréables et pour les superbes paysages parisiens. Puis j'ai vraiment accroché à l'histoire de Gilla, cette jeune italienne de la riche bourgeoisie, qui ne sait plus du tout où elle en est et où elle va. L'histoire aurait pu tourner au drame absolu et finir par le suicide d'une déprimée chronique, mais non... La mère de Gi...

Lire la critique de Chats noirs, chiens blancs

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
Chats noirs, chiens blancs

La couverture me plaisait, les dessins aussi, ça se passait à Paris, je me suis donc laissée tenter. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, j'ai été surprise aux premières apparitions de fantôme...

Lire la suite

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
Tori

KssioP

Sherylou

Black Morgana

Black Morgana

ginevra

Commentaires (0)
Laissez un commentaire