W.E.S.T

fantastique policier

Paris, 1895. Catastrophe en gare Montparnasse ! Un train lancé à toute allure oublie de s’arrêter. Il termine sa course folle rue de Rennes. Accident ? Ce train transportait en effet un certain Studwater, petit homme replet chargé de convoyer une valise destinée à Adam Clayton, responsable de la sécurité du Président des États-Unis. Studwater est mort. Mais pas dans l’accident : on l’a assassiné juste après. Et sa mallette, pourtant attachée à son poignet par une solide chaîne, a disparu… Quelques années plus tard, de l’autre côté de l’Atlantique, un notable de Long Island se fait sauter la cervelle. Banal suicide ? Là encore, la vérité est peut-être ailleurs. C’est en tout cas l’avis d’Adam Clayton, qui craint pour la sécurité du Président. Dans l’immédiat, c’est surtout la sienne qui est menacée : à la Maison Blanche, on décide de se passer de ses services. Ses méthodes ont vieilli, paraît-il. Clayton se tourne alors vers l’un de ses amis, un certain Morton Chapel. Un personnage étonnant, ce Chapel. Baroudeur fort en gueule au passé mystérieux, il est le seul capable de dénouer les fils enchevêtrés des meurtres et des suicides qui font tomber comme des mouches des personnages aux apparences fort respectables. Pour mener à bien sa mission, il remet sur pied une équipe qui a fait ses preuves lors des guerres indiennes. Son nom de code : W.E.S.T. " Weird Enforcement Special Team ". Avec des lascars pareils, ceux qui tirent les ficelles de ces événements inquiétants ont du souci à se faire…

W.E.S.T
Note globale 7,66 73
Les experts 6,29 7
Membres 8,11 66
Collection Envie Critique
Acheter
Les éditions Toutes les éditions
W.E.S.T édition intégrale
Terminée en 1 tomes
W.E.S.T édition coffret
Terminée en 3 tomes
W.E.S.T édition simple
Terminée en 6 tomes
Dernière critique tome du staff
W.E.S.T T.6 8

W.E.S.T T.6

Ce tome clôt, semble t-il, un cycle en apothéose mélangeant habilement le pragmatique politique d’un Roosevelt, l’occultisme d’une partie de l’équipe de W.E.S.T et de la famille et belle famille de Morton Chapel et enfin rationalisme du médecin psychiatre. Un scénario fort et tendu, des personnages de western italien, des couleurs et des ambiances d’une justesse rare, rythment cette course poursu...

Lire la critique de W.E.S.T T.6

Dernières critiques des membres Rédiger une critique
W.E.S.T

Cycle 1 : Des personnages complexes et forts d'un passé mystérieux qui les uni. Un complot western-ésotérique dense qui nécessite parfois une 2nd lecture. Un dessin ...

Lire la suite

Vous pourriez aimer

Si vous connaissez cette oeuvre, n'hésitez pas à en proposer des similaires, même si elles sont déjà présentes ci-dessous. Les suggestions sont classées par nombre de votes pour que le système soit le plus efficace possible.

Dernières activités des membres sur cette oeuvre
dsavina

barbichu

Spartacus_1966

waznar

gaut57

Groxav

brindille

SpongeGeek

jgomila

Vinchent

Commentaires (0)
Laissez un commentaire